Sarda y Salvany Félix - Le mal social Tome 1


Auteur : Sarda y Salvany Félix
Ouvrage : Le mal social Tome 1 Ses causes Ses remèdes Mélanges et controverses sur les principales questions religieuses et sociales du temps présent.
Année : 1890

Lien de téléchargement : Sarda_y_Salvany_Felix_-_Le_mal_social_Tome_1.zip

I. Le Mal Social.— II. Caractères de la lutte actuelle.— IIF. Le Libéralisme. — IV. Maçonnisme et Catholicisme. — V. Le Mariage civil. — VI. Les mauvais journaux. — VIL Les écoles laïques. — VIII. Le secret de l'enseignement laïque.— IX. Les trois mensonges de l'enseignement laïque. PRÉFACE DU TRADUCTEUR. En offrant au public la traduction française de quelques-unes des principales œuvres polémiques du vaillant publiciste espagnol don Sarda, directeur de la Revue populaire de Barcelone, nous ne saurions mieux recommander notre travail qu'en reproduisant, en nous l'appropriant, une protestation de l'auteur et en donnant une analyse très succincte des divers sujets qui font la matière des deux volumes que nous publions sous le titre suivant : Le mal social ; ses causes et ses remèdes. Avant d'entrer en matière, le savant polémiste catalan proteste de son intention bien arrêtée de se tenir constamment en dehors et au-dessus des mesquines considérations de personnes et de partis. Mais son noble langage est de ceux qui ne supportent pas une froide analyse, il veut être reproduit textuellement... « Ces pages », dit don Sarda, « n'ont été dictées ni par l'esprit de parti, « ni par un sentiment d'antipathie personnelle, « ni par aucune autre de ces misérables préoccupations dont l'humaine faiblesse est sans cesse « exposée à devenir le jouet. Je vous en donne « l'assurance sur ma foi d'honnête homme et de « prêtre ; avant de prendre la plume et après « l'avoir posée, j'ai sondé mon cœur devant Dieu; « et j'aurais mille fois déchiré ces pages plutôt que « de les faire servir à la défense d'intérêts pure- « ment humains. Vous connaissez ma devise « invariable : — Rien, pas même une pensée, pour " la politique ; tout, jusqu'à mon dernier souffle, « pour la religion » « Lisez-moi donc sans prévention; et, après « m'avoir lu, prenez, avec le secours de la grâce " de Dieu, la détermination que vous inspirera « votre jugement impartial ». Qui n'admirerait la loyauté d'un tel langage et la noblesse d'une pareille devise ! Ainsi édifiés sur l'élévation des idées et la pureté des intentions du docte controversiste, demandons- nous quel est le but qu'il poursuit et par quels moyens il espère l'atteindre. Don Sarda examine et mesure la profondeur et l'étendue du mal qui ronge la société à l'heure actuelle et qui la conduirait à une ruine inévitable, si Dieu, qui a fait les nations guérissables, n'avait placé le remède à côté du mal, et n'avait résolu de faire surabonder la grâce, là où le péché avait abondé. Il a entendu, comme le prophète, la voix du Seigneur lui disant : « Crie et ne cesse pas ; donne à ta voix l'éclat et le retentissement de la trompette ». Sans illusion, mais sans défaillance, il envisage le mal sous son aspect multiple et sur les divers théâtres où il se produit : dans l'individu, dans la famille et dans le mariage qui en est le principe constitutif, dans la société, dans l'école, dans le journal, dans les spectacles et les réjouissances publiques. Et partout, nouveau Jérémie, don Sarda constate et proclame la nécessité de détruire et d'arracher, d'édifier et de planter. Mais ce mal qui doit disparaître, s'offre au courageux polémiste sous son triple aspect d'impiété, d'indifférence et de lâcheté. L'impiété est démasquée et stigmatisée avec une rare énergie et une éloquence invincible. Ce mal manifeste son but infernal en engageant contre le Christ et son Église une lutte radicale, universelle et individuelle. Quiconque lira ces pages de don Sarda sera frappé du tableau vivant qu'il trace de cette lutte, et de l'évidente et irrésistible logique de ses preuves. « Les siècles « ne sont plus, dit-il, où la fureur des sectes se « déchaînait contre tel ou tel dogme isolé du " symbole chrétien... Le rationaliste ne s'attaque <c plus aux branches de l'arbre, il le frappe au " tronc et à la racine, en proclamant hardiment « la négation absolue de tout ordre surnaturel ». (Tom. I, p. 14, 1 5 ) . « En Europe comme en Amérique, en Afrique " comme en Asie et en Océanîe,... partout le " Cléricalisme est l'ennemi, et Notre-Seigneur a Jésus-Christ, le grand proscrit des temps modera nés » (Tom- I, p. 18, 1 9 ). " La neutralité est devenue impossible, quelle « que soit la question politique ou religieuse qui « s'agite... Le chrétien de nos jours ne peut éviter « le combat dans aucun de ses actes, parce que u l'ennemi l'entoure, le poursuit et le presse de " toutes parts " (Tom. I , p. 20). Après avoir considéré le mai social sous ses divers aspects, don Sarda en étudie les causes principales au nombre et en tête desquelles mérite de figurer le Libéralisme, Tune des principales hérésies des temps modernes. En homme qui connaît son siècle, le courageux polémiste pose d'abord cette question, qui a été répétée cent fois : « Quel mal y a-t-il à être libéral »? et il répond sans hésiter, en s'appuyant sur la parole du vicaire du Christ ; « il y a le très grand mal de professer et de défendre une doctrine condamnée par l'Église » (Tom. I, p. 27). Et aussitôt il invoque le témoignage des souverains Pontifes qui appellent le catholicisme libéral <r un ennemi perfide, la véritable calamile des temps présents, un venin caché, une peste très pernicieuse, etc. ». Il étudie en détail cette erreur, la poursuit jusque dans ses derniers retranchements et la réfute d'une façon si victorieuse que tout esprit droit, toute âme sincère, tout coeur honnête se rendront à ses raisonnements et renonceront à leurs préjugés. Don Sarda signale ensuite parmi les causes du mal qui mine la société actuelle, la franc-maçonnerie et le Maçonnisme. En intrépide Champion de la vérité, il va audevant de l'objection et y répond ensuite avec une clarté et une force irrésistible. " Pourquoi cette nouvelle condamnation de la franc-maçonnerie, puisque le Saint-Siège avait précédemment prononcé sur le même sujet une sentence officielle, aussi autorisée et par conséquent aussi obligatoire pour les vrais catholiques que l'Encyclique Humanum Genus » ? « Certes, répond don Sarda, la maçonnerie était condamnée, sous ce même nom, depuis longtemps déjà Mais ce que n'avaient pas fait les précédents actes pontificaux, c'était de la définir, de la peindre, de la photographier en quelque sorte, de montrer ce qu'elle est en elle-même et dans ses oeuvres, avec la profondeur et l'étendue que vient de déployer le vicaire actuel du Christ » (Tom. I, p. 94, 95). Le savant controversiste donne la raison et le sens d'un néologisme, auquel les circonstances le forcent à recourir. ce Le maçonnisme est plus que la maçonnerie... Le maçonnisme est la doctrine (maçonnique) qu'ont Thabitude de tenir, de professer et de pratiquer, et que tiennent? professent et pratiquent effectivement plusieurs de ceux qui, matèridltment, ne peuvent pas être appelés maçons, parce qu'ils ne sont pas matériellement inscrits sur les registres de la maçonnerie. Le maçonnisme est l'influence maçonnique dans les lois, dans la diplomatie, dans les lectures, dans renseignement, dans les oeuvres de bienfaisance, etc. ". Qjai ne voit qu'ici encore don Sarda a visé droit et mis le doigt sur la plaie ? Mais ne nous attardons point dans une analyse décolorée. Aussi bien le lecteur préfère-t-il être mis en présence du texte et des explications de l'auteur. Il suffit, du reste, d'indiquer les sujets traités par don Sarda pour inspirer au lecteur le désir de parcourir, d'étudier, de méditer ces pages, où respirent la foi la plus vive, le patriotisme le plus ardent et la charité la plus sincère. Quelles questions plus actuelles, plus intéressantes et plus graves en même temps que celles qui traitent du mariage civil, de l'enseignement, de l'école, de la presse, etc. ? Toutefois, on le comprend, il ne suffirait pas de signaler le mal, d'en sonder l'étendue, d'en indiquer les causes, s'il n'y avait, à côté du mal un remède sérieux, efficace et d'une application facile. Y aura-t-il, en effet, un remède contre le mat qui attaque toutes les conditions et tous les âges de la société actuelle ? On ne saurait s'arrêter à un doute sur ce point sans manquer de foi en la paternelle Providence de Dieu. Mais quels seront ces remèdes ? Don Sarda en indique un grand nombre qu'il développe dans la suite de ses grandes et belles oeuvres de controverse. Nous avons choisi celles qui semblaien répondre le mieux aux besoins de notre temps et de notre pays. Ici, comme toujours, l'auteur s'inspire des enseignements du Chef de l'Église dont il donne un commentaire substantiel, clair et à la portée de toutes les intelligences. " Le laïcisme catholique Ï , tel est le titre d'une conférence lue devant les membres de l'Association catholique de Barcelone. Il prend pour thème de ce discours les paroles suivantes extraites de l'Encyclique Humanum genus : « Cette cause si sainte et si grave de la résistance au mal et de la lutte pour le bien réclame le concours des séculiers qui unissent la probité et le savoir à l'amour de la religion et de la patrie ". Expliquant la parole pontificale, don Sarda ajoute : « Il résulte clairement de là ; i ° Que la défense des intérêts sociaux, et religieux dans notre siècle réclame la coopération active de l'élément séculier; 2° Que les séculiers appelés à prêter cette coopération doivent être animés au plus haut degré de l'amour de la religion et de la patrie ; 3° Qu'ils doivent en outre, être honnêtes et instruits ». Le séculier a donc une mission et des devoirs sociaux : c'est là une vérité peu connue, hélas ! Que de laïques pensent qu'il leur suffit pour être honnêtes et irréprochables de ne pas contrevenir d'une manière trop manifeste aux préceptes de Dieu ou de l'Église ! Que d'autres se contestent d'être sincèrement chrétiens dans leur for intérieur et dans leur conduite personnelle, sans avoir le moindre souci de la conduite de leurs parentsr de leurs voisins, de leur prochain ! La parole du Pape les condamne et leur trace la conduite à suivre, et don Sarda donne un solide et lumineux développement à cet enseignement du Vicaire du Christ. C'est avec la même autorité, la même doctrine, la même clarté qu'il traite les sujets suivants : « L'esprit paroissial ». — « Le sacerdoce domestique » ,— « La propagande catholique, etc. ". Ces questions, auxquelles le vaillant polémiste se plaît à rattacher ce qui touche à l'enfance, à l'âge mur et à la vieillesse ; tout ce qui intéresse la famille et la société, ne sont point étudiées d'une façon théorique, vague et indécise ; elles sont au contraire, envisagées sous leur côté le plus pratique, le plus précis ; et quiconque s'inspirerait de ces conseils dans sa conduite privée ou publique y trouverait une règle sûre et un moyen infaillible de remplir fidèlement la mission que lui a dévolue la divine Providence. Mais arrêtons-nous ; et laissons le docte écrivain catalan, l'admirateur et l'émule des Ozanam, des Veuillot, des Montalembert, des de Mun et autres publicistes et orateurs catholiques, édifier et planter, c'est-à-dire relever dans les individus, dans la famille et dans la société, l'édifice des saintes et nobles croyances si fortement agité et ébranlé par le souffle violent de l'impiété, de l'indifférence et du doute. A la fin, nous en avons l'intime et ferme confiance, le Christ triomphera, et sa vérité, une fois encore, sauvera le monde. C'est dans ces sentiments et avec cette espérance invincible que nous jetons vers le ciel ce cri du coeur : « Que votre règne arrive ! » Adveniat regmim luum ! A. THIVEAUD, prêtre. ...

1423 reads


You might also like

Support Balder Ex-Libris ! Knowledge is not free

We share books for free, but maintaining such a site online requires costly hosting. You can...

Continue reading

Soberana Evropa - Rome contra Judaea, Judaea contra Rome

Author : Soberana Evropa Title : Rome contra Judaea, Judaea contra Rome Year : 2018 Link download :...

Continue reading

Gorsleben Rudolf John - Hoch-Zeit der Menschheit

Author : Gorsleben Rudolf John Title : Hoch-Zeit der Menschheit Year : 2002 Link download :...

Continue reading

Steiner Rudolf - Nutrition

Author : Steiner Rudolf Title : _Nutrition Food, health and spiritual development Year : Link...

Continue reading

Gordienko Irina - Sergei O. Prokofieff Myth and reality

Author : Gordienko Irina Title : Sergei O. Prokofieff Myth and reality Year : 1998 Link download :...

Continue reading



Donate


Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris