Saint-Yves d'Alveydre Joseph Alexandre - Mission des juifs Tome 1


Auteur : Saint-Yves d'Alveydre Joseph Alexandre
Ouvrage : Mission des juifs Tome 1
Année : 1884

Lien de téléchargement : Saint-Yves_d_Alveydre_Joseph_Alexandre_-_Mission_des_Juifs.zip
Acheter la version papier du livre

Préface. Dans la Mission actuelle des Souverains, j’ai voulu démontrer que l’État Social chrétien tend vers une Constitution unitaire, ayant trois Pouvoirs Arbitraux comme organisme typique, et j’ai donné à cet organisme le nom de Synarchie qui signifie : avec principes. Ce nom est exactement le contraire de celui d’Anarchie, sans principes, qui caractérise l’état du Gouvernement Général de l’Europe, principalement depuis l’an 1648. Ne voulant pas penser en révolutionnaire, ni faire oeuvre de destruction, mais indiquer aux hommes de bonne volonté vers quelle création sociale tend notre histoire européenne depuis dix-huit siècles, il m’a fallu prêter aux vérités que j’exposais un verbe digne d’elles. C’est pourquoi j’ai dû parler aux Souverainetés monarchiques ou populaires en souverain, aux Sacerdoces de toutes les Communions en théocrate laïque, à tous les Européens comme le dernier des serviteurs de l’Ordre Social. Dans des circonstances semblables, Confucius, rappelant les rois et les peuples de Chine à leurs véritables Principes sociaux, dut adopter un verbe analogue avec le titre de Sou-Wang, souverain sans sceptre. Son éloignement des fonctions publiques, aussi bien que son oeuvre, prouve son absence de toute ambition personnelle ; et l’avenir a irréfutablement démontré qu’il avait fait un grand honneur aux rois et non à lui‑même. Ma méthode a consisté à appliquer à l’Histoire les procédés rigoureux de la Science éclairée par la Tradition. Je crois avoir méthodiquement démontré l’urgence de la Synarchie Arbitrale, pourquoi, comment, dans quel esprit, cette synthèse sociale de tout ce qui existe actuellement parmi nous devait et pouvait être accomplie. Dans la Mission actuelle des Ouvriers, j’ai appliqué la même méthode à la réorganisation possible de ma patrie, en prenant son Droit public, là où il est, dans la Volonté nationale, armée du Suffrage universel. Je me suis adressé à mes concitoyens en compatriote, non pour leur demander leur vote, ni une fonction publique quelconque, mais, ce qui est bien différent, pour leur enseigner des choses utiles et urgentes. Dans ce guide intellectuel des électeurs, je crois avoir logiquement démontré comment, pourquoi, aucun parti politique ne pouvait, sans adopter cette réforme, les sortir d’embarras. J’ai indiqué aussi, le plus clairement possible, pourquoi, comment, seule, la Synarchie nationale, la réforme sociale, accomplie sous l’égide du gouvernement existant et par le Suffrage universel, pouvait remettre la France au premier rang dans l’Assemblée des Puissances européennes, et lui faire prendre la tête de la nouvelle Europe, celle de la Synarchie Arbitrale. Dans la Mission actuelle des Juifs, bien que n’ayant pas de sang juif dans les veines, je prends rang parmi les Juifs, je m’adresse à leurs savants talmudistes, à leur kabbalistes, à ce qui reste des Esséniens, aux nasis, aux princes des kahals. C’est ainsi que je veux prouver aux plus informés parmi les Juifs, au nom de leur propre Tradition, que, dans chacune de leurs patries d’adoption, dans la Chrétienté, dans l’Islam, aux Indes, en Chine, enfin sur toute l’étendue du Globe, ils ont tout intérêt religieux et social, collectif et individuel, au triomphe de la Synarchie. Or, si l’on se demande pourquoi, n’étant ni roi, ni prêtre, ni rabbin juif, je me place néanmoins dans l’esprit même de ces fonctions, pour leur parler en dedans, je répondrai d’avance, par ce qui suit. Dans la Mission des Souverains, parmi les rois, parmi les prêtres chrétiens, à travers toutes nos patries, j’ai dû faire ainsi parler, par moi, la Souveraineté royale ou populaire, la Religion dans ses rapports avec la Sociologie, parce qu’il est urgent de rendre efficaces, pour l’accomplissement social du Christianisme, les fonctions souveraines et sacerdotales ; parce qu’il fallait prouver urbi et orbi que ces fonctions peuvent et doivent accomplir plus promptement et plus sûrement que la Révolution, le progrès qui entraîne la Civilisation chrétienne vers son Unité harmonique, vers sa Constitution définitive. ...

You might also like

Support Balder Ex-Libris ! Knowledge is not free

We share books for free, but maintaining such a site online requires costly hosting. You can...

Continue reading

MacQueen Graeme - The 2001 anthrax deception

Author : MacQueen Graeme Title : The 2001 anthrax deception The case for a domestic conspiracy Year...

Continue reading

Watson Peter - War on the mind

Author : Watson Peter Title : War on the mind The military uses and abuses of psychology Year :...

Continue reading

Beamish Henry Hamilton - Arcand Adrien - Edmondson Robert Edward - The greatest war in History now on !

Authors : Beamish Henry Hamilton - Arcand Adrien - Edmondson Robert Edward Title : The greatest war...

Continue reading

Report of the International Committee of the Red Cross on its activities during the Second World War - Volume 1

Author : Red Cross Title : Report of the International Committee of the Red Cross on its activities...

Continue reading




Balder Ex-Libris
Review of books rare and missing


Balder Ex-Libris